Saint Guillaume d'Oulx

Retour ou
Calendrier mars

31 mars

Guillaume, le manchot des Hautes Alpes

 

Guillaume est né à Eygliers, tout près d'Embrun (05) au 12ème siècle.

Le pauvre, il n'a pas eu beaucoup de chance. Ses parents étaient miséreux, et de plus, il est né sans sa main droite. On verra qu'elle naîtra plus tard. Difficile pour la latéralité !

Mais son père et sa mère ne se laissèrent pas aller à la tristesse. Ils élevèrent leur fils dans la droiture, sans gauchissement, et avec la crainte de Dieu.

On lui confia vite la garde des troupeaux. C'étaient les religieux du monastère de Calme qui l'avaient engagé. Ce monastère était construit au confluent de la Durance et du Guil. Les nombreuses donations faisaient qu'ils possédaient de vastes pâturages et beaucoup de bêtes. Guillaume partait pour la saison d'été sur une montagne non loin d'Embrun - montagne devenue d'ailleurs le Mont-Guillaume - et passait le plus clair de son temps dans des paysages grandioses.

Il s'habitua à la contemplation et, grimpant l'échelle mystique que lui offraient les constellations, il se mit à converser régulièrement avec les anges.

Un jour, un ange lui demanda d'aller avertir les moines du monastère de Calme de ce que les bâtiments allaient bientôt être renversés par une inondation. En outre, l'ange leur demandait de reconstruire leur abbaye, un peu plus haut, sur le Mont-Dauphin.

Guillaume alla trouver l'abbé de Calme pour lui faire part du message. L'abbé de Calme lui dit "cool Guillaume, on a le temps de voir !"

Mais Guillaume reçut à nouveau la visite de l'ange qui lui demanda une seconde fois d'aller insister auprès des moines. Guillaume s'empressa de réitérer sa demande. Puis, l'ange lui apparut une troisième fois. Mais pour que le prieur de Calme soit convaincu de ce que Guillaume ne racontait pas n'importe quoi, l'ange fit cadeau à Guillaume d'une belle main droite bien vivante. Cette main miraculeuse fut appelée "la main envoyée du ciel".

"Vous savez, je n'avais qu'une main, mais pour vous persuader que je viens de la part de l'ange, il m'a fait repousser la main droite." L'abbé était suffoqué. Il remercia Guillaume puis courut dare dare faire construire de nouveaux bâtiments sur le Roc du Bouchet devenu le Mont Dauphin, de même que l'abbaye, par une déformation de "Calme", devint l'abbaye de Notre-Dame de Chalp. Quelques temps plus tard, ce fut un désastre. Non seulement l'abbaye du bas fut emportée mais on ne put rien replanter sur le terrain dévasté par les eaux.

Grâce à sa nouvelle main, Guillaume fut admit chez les moines. Bien qu'on le considéra comme un peu simplet, on remarqua qu'il s'intéressait à la philosophie et à la théologie. Il fit de grand progrès. On l'envoya alors faire des études à Embrun puis à Avignon, après quoi il reçut la prêtrise.

Vous voyez que les gens sont tous bien intelligents. Pourtant, il suffit qu'ils montrent une petite différence avec ce qui est considéré comme normal pour qu'on les prennent tout de suite pour des barjos. Pour exister et avoir une place au milieu des humains, leur seul expédient qui leur reste alors est, bien sûr, de devenir barjo. Jusqu'à ce qu'une merveilleuse histoire reconstruise leur intégrité.

Finalement, il devint prieur de Notre-Dame du Calme et mourut vénéré de tous.

On l'enterra dans la paroisse d'Eygliers.

Le lendemain de ses funérailles, les moines virent une main qui sortait de sa tombe. C'était la main droite, la "main envoyée du ciel". On décida de la recouvrir de terre.

Mais le lendemain, la main droite apparut à nouveau en se dressant vers le ciel. De nouveau on la recouvrit de terre. Mais le surlendemain, la main réapparut encore. Qu'est-ce qu'il fallait faire ?

On alla consulter l'archevêque d'Embrun qui proposa de couper la main et de la garder comme une relique. On la conserva dans l'église d'Eygliers. On la promenait aux cours d'ostentions qui se tenaient le lundi de Pâques et le dimanche de Quasimodo, avec le concours des paroisses de Guillestre, Saint Clément, Risoul, Réotier.

On représente Guillaume avec son seul bras gauche.

Retour